image1

Lancement de Let’s Colour Walls of Connection à Rotterdam

AkzoNobel et MasterPeace unissent leurs forces

Des communautés de plus de 40 pays à travers le monde vont profiter du partenariat entre AkzoNobel et le mouvement pacifique mondial MasterPeace, qui vise à peindre 100 murs à travers le monde.

Lancement de Let’s Colour Walls of Connection à Rotterdam

Transformer les murs en passerelles entre les gens

 

Lancé officiellement à Rotterdam, le premier projet Let’s Colour Wall of Connection a consisté à peindre les murs de l’Albeda College, plaque tournante locale de la diversité, qui fête ses 25 ans. Le collège a invité ses étudiants et les communautés locales à peindre sur un mur leurs rêves pour un « avenir plus inclusif et plus radieux pour tous ».

100 murs dans 40 pays à travers le monde

 

C’est le premier des 100 murs à être transformé. Au total, ce sont plus de 40 pays qui seront visités dans le but de transformer des murs et créer des lieux qui relient les gens et les communautés.
« Des murs sont construits partout dans le monde et nous voulons en faire des passerelles qui relient les gens grâce au pouvoir de la couleur », ajoute Aart Bos, PDG de MasterPeace. « Nous croyons au pouvoir de l’unité et, en transformant ces murs pour rassembler les gens au lieu de les diviser, nous espérons également faire tomber les murs que nous avons bâtis dans nos esprits. »

image2

Améliorer la vie des gens en y ajoutant de la couleur

 

Concernant le lancement de ce jour, Ruud Joosten, membre du comité directeur d’AkzoNobel en charge des peintures décoratives, explique : « C’est un formidable moyen de faire participer les gens à nos initiatives Let’s Colour et Human Cities. Let’s Colour croit au pouvoir des marques de peintures comme Dulux (marque sœur d’Astral, au Maroc) pour améliorer la vie des gens tandis que Human Cities vise à redynamiser les villes du monde entier en les rendant plus agréables à vivre et plus inspirantes. »

image3